» THALASSO ET BIEN ETRE

Tous les centres de Thalassathérapie en Tunisie : Forte d’une quarentaine de centres de thalassothérapie, la Tunisie s’impose comme la deuxième destination après la France pour s’offrir une cure iodée. Bénéficiant d’installations dernier cri et pourvue d’un personnel qualifié, elle permet de profiter des vertus de l’eau de mer à des tarifs très étudiés.
L’idée de se soigner par la mer ne date pas d’hier. C’est en 1904 que le biologiste René Quinton fonde scientifiquement les vertus thérapeutiques du milieu marin en établissant l’identité de sa composition avec celle du plasma sanguin. Il utilise alors sa découverte pour guérir les gastro-entérites qui font rage chez les enfants à l’époque. Pratiquée sous forme d’injections d’eau de mer, la cure donne des résultats plus que probants. Dans le même temps, le corps médical se rend compte que les bains chauds iodés aident les fractures à se résorber et améliorent de façon notoire les douleurs articulaires. D’abord prescrite aux malades victimes d’un accident, d’une maladie osseuse ou de rhumatismes virulents, la thérapie par la mer a vite gagné ses galons de cure préventive pour plusieurs sortes de déficiences. Ainsi, elle est particulièrement recommandée en cas de mal de dos, de problèmes veineux ou de tensions musculaires. Grâce aux vertus reconstituantes du milieu marin, elle rééquilibre aussi l’organisme en profondeur. Les centres l’ont bien compris et ils sont nombreux à proposer des soins à visée relaxante. Quant à la Tunisie, elle présente par son climat les conditions idéales pour se détendre en toute saison. Une cure de thalasso dans cet environnement privilégié permet donc de chasser durablement la fatigue tout en s’offrant le plaisir de s’évader à quelques heures d’avion de Paris.
 » DETENTE OPTIMALE
Quel que soit l’établissement choisi le long des côtes tunisiennes, le traitement se déroule peu ou prou de la même façon. Il commence par une consultation médicale, indispensable pour éviter les contre-indications. Car la thalasso ne convient pas à tout le monde. Elle n’est pas recommandée par exemple en cas d’insuffisance rénale, de maladie infectieuse ou de problème de thyroïde. Le médecin oriente aussi le curiste vers les soins qui lui vont le mieux. En effet, vu la quantité de douches, bains et massages proposés par les centres, il est important de savoir s’y retrouver. Sans tout essayer et sans non plus cumuler des thérapies à visée contradictoire. Que la cure soit anti-stress, anti-tabac ou anti-cellulite, elle se déroule généralement sur six jours, ce qui est le minimum pour en ressentir les bénéfices à long terme. Le programme comporte le plus souvent quatre soins quotidiens, ce qui laisse la matinée ou l’après-midi libre pour faire du sport, partir en excursion ou tout simplement se détendre en profitant des espaces de relaxation des centres.
 » TOUTE UNE PALETTE DE SOINS
Les traitements prodigués se répartissent en soins individuels et soins collectifs. Ces derniers peuvent comprendre des séances d’aquagym ou des massages au jet dans des parcours marins spécialement étudiés pour soulager les contractures musculaires. Côté soins individuels, la gamme est particulièrement vaste. Les grands classiques restent les bains bouillonnants et les douches à affusion où le corps allongé reçoit une fine pluie d’eau de mer qui l’aide à recharger ses batteries. Egalement très pratiqué, l’hydromassage s’effectue dans une baignoire soumise à un jet dirigé manuellement qui traite les zones de tension, intestin noué ou vertèbres lombaires bloquées. Les applications de boue marine, qui enferment les curistes dans un cocon fleurant bon l’iode, permettent d’absorber au maximum les fameux oligo-éléments si bénéfiques à notre bien-être. Un peu moins courants, les massages sous affusion s’effectuent à deux ou quatre mains. Ils associent les bienfaits de la manipulation du corps aux vertus défatigantes de la pluie d’eau de mer. Très tonique, la douche au jet, qui cible certaines zones à des pressions et à des températures variables, n’a pas son pareil pour redynamiser le système nerveux et attaquer la cellulite. Des soins pratiqués à sec peuvent s’ajouter à ce programme marin : drainage lymphatique pour aider à l’élimination des toxines, shiatsu, réflexologie plantaire. Le plus souvent, les centres disposent aussi d’infrastructures telles que sauna ou hammam pour parfaire la relaxation. A consommer sans modération avant de s’installer dans la salle de repos, toujours prévue avec de larges baies vitrées, pour profiter de la vue qu’offrent ces balcons de santé sur la mer.
 » CHOISIR SON CENTRE DE THALASSO
Etablissements de petite capacité ou centres aux vastes infrastructures accueillant jusqu’à 300 curistes par jour, soins de beauté prévus ou non, sites relativement isolés ou à deux pas des lieux d’animation… Votre cure de thalasso ne sera pas la même selon que vous vous rendez à Tabarka ou à Hammamet. De manière générale, privilégiez les établissements installés sur la côte nord si vous recherchez la quiétude et ceux sur la côte est si vous ne souhaitez pas faire l’impasse sur une ambiance festive le soir. Dans tous les cas, assurez-vous que le centre de thalasso est intégré à l’hôtel et qu’il se trouve en bord de mer pour profiter de votre séjour santé dans des conditions optimales.